Memorial Candle

LA CREMATION

La crémation s’est énormément développée ces dernières années, répondant ainsi à un mode de vie moins ritualisé. Il faut cependant s’assurer que celle-ci respecte bien la volonté du défunt et n’est pas en opposition avec ses pratiques religieuses.

Après la crémation, les cendres peuvent être mises en urne ou dispersées dans un lieu de souvenir. L’urne contenant les cendres du défunt peut être inhumée dans une sépulture de famille ou dans un site cinéraire, au sein d’un cimetière communal où ceux qui le souhaitent pourront se recueillir.

La crémation est autorisée par le maire du lieu du décès ou du lieu de mise en bière en cas de transport du corps.

L’autorisation d’incinération est accordée sur présentation des documents suivants :

  • expression écrite des dernières volontés du défunt ou demande de la personne chargée de l’organisation des obsèques

  • certificat du médecin ayant constaté le décès

Comme pour l’inhumation, la crémation doit être effectuée dans un délai de 6 jours.

A noter : depuis décembre 2008, la loi interdit de conserver des cendres à son domicile, de les partager et/ou de les mélanger.

Avant de choisir entre crémation et inhumation, il faut d’abord prendre en considération les volontés du défunt mais tenir aussi compte de son entourage et du travail de deuil. La crémation permet, tout autant que l’inhumation, l’organisation d’une cérémonie et la création d’un lieu de mémoire. Vous trouverez tous les conseils nécessaires à votre prise de décision auprès des conseillers funéraires des agences DPF.


Les religions et la crémation
Les religions catholique, protestante, bouddhiste et hindouiste autorisent la crémation.
Les religions musulmane, juive et orthodoxe refusent la crémation.


Choisir entre inhumation ou crémation

Dans le cas où le défunt n’a pas fait connaître son choix, celui-ci relève de la décision du mandataire ce qui représente une lourde responsabilité. Une chose est cependant certaine : les obsèques servent à honorer les défunts mais aussi à initier le travail de deuil des proches. Il est donc parfois difficile de concilier les volontés de chacun. Votre conseiller funéraire DPF est là pour vous guider dans les différents choix à faire.